sapin de noel, sapin artificiel ou naturel quel est le plus écolo, zéro déchet, zéro waste, sapin de l'épiphanie, slow life, famille sardine

Le sapin qui avait fière allure dans le salon, ne la ramène guère en début d’année…

Cet arbre contribue à la « magie de Noël », on le bichonne, on le décore… Puis on l’abandonne au coin de la rue dès premiers jours de l’année… Triste destin !

Chaque année, en France 6 millions de sapins connaissent ce sort, alors faut-il opter pour un sapin synthétique plus durable, mais non recyclable ?

Un vrai dilemme d’écolo ! Depuis 10 ans, nous ressortons notre sapin artificiel en pensant avoir fait le bon choix, mais tout n’est pas si évidant. Pour sa production et son acheminement, son indice carbone est 3 fois supérieur au sapin naturel et sa destruction une catastrophe. La production des sapins naturels entraîne pas de déforestation, comme on pourrait l’imaginer, et tant que l’arbre n’est pas couper il capte du C02.

Afin d’éviter, le gaspillage, l’idéal serait de s’inspirer de mon ancienne voisine en l’achetant avec ses racines et de le planter dans le jardin après les fêtes, puis chaque année de le décorer à l’extérieur.

A quelques jours de la reprise de l’école, en voyant le défilé des personnes venant déposer leur sapin au coin de la rue, notre petit Antoine semblait triste de ne pas pouvoir raconter aux copains que lui aussi avait eu aussi son beau sapin. Alors nous avons décidé d’en recueillir un, les passants au regard étonné, se demandaient ce que l’on trafiquait à choisir un arbre dans ce point de collecte, un peu plus loin certains nous indiquaient où nous pouvions le déposer ! Nous leur avons dit que nous allions prolonger son existence sur notre terrasse, qu’il allait devenir le « sapin de épiphanie »  😉

Si vous lisez ces dernières lignes, il y a de grandes chances que vous ayez lu cet article en entier, bravo !!! … Merci de votre fidélité et au fait, bonne année !

Publicités

4 commentaires sur « Ce sapin qui cachait la forêt… »

  1. Moi mon parti est pris un vrai mais un vrai ! pas floqué, ni rien … Ils ont été planté dans ce but, on les laisse grandir pour cette destinée et après avoir paré de leurs plus beaux atours le salon ils finissent à la déchèterie pour compostage ou dans la cheminée. Sans parler du travail qu’ils donnent pour arriver à cette fin… Les synthétiques combien ont ils couté en écologie pour être fabriqués aux fins fonds de la Chine en intoxicant les employés qui les fabriquent puis pour nous atteindre et combien de personnes les gardent vraiment d’une année sur l’autre ? Il faut de la place pour çà ! Au prix du m2 à Paris… Par exemple.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s